LNB Index du Forum LNB
Forum dédié aux nanoteurs et autres fans d'écriture dans la région brestoise
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Suite : l'édition en questions

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LNB Index du Forum -> Ecrire -> Autour de l'écriture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2012
Messages: 111

MessagePosté le: Jeu 10 Jan - 15:39 (2013)    Sujet du message: Suite : l'édition en questions Répondre en citant

Bonjour à tous et à toutes !

Le projet Nanowrimo a pris fin au premier des douze coups de minuit, le 31 novembre 2012. Dans les prolongements possibles, vous étiez plusieurs à souhaiter en savoir un peu plus sur le monde de l'édition. Que l'on ait des prérogatives ou non, ça reste toujours intéressant d'en savoir un peu plus sur le sujet. Quels sont les pièges ? Comment doit-on s'y prendre ? Peut-on imaginer avoir la moindre petite chance de se voir un jour éditer ? Quelles sont les différentes formes d'édition ? Une foultitude de questions qui se bousculent et auxquelles Myrine, nanoteuse brestoise ayant travaillé dans le monde de l'édition, se propose de venir vous apporter quelques lumières.

Cela permettra également, ainsi que vous en aviez fait la demande, de pouvoir continuer à garder le lien. A la suite de cet échange, nous prévoyons une sortie visite d'une maison d'édition et des rencontres-lectures de nos petits oeuvres Smile

Je me permets d'ouvrir le groupe aux personnes fréquentant les ateliers d'écriture.

Ah oui, chose importante : la discussion se déroulera à l'Espace Lecture Ecriture, le vendredi 25 janvier, de 18h à 20h. J'espère vous y revoir nombreux(ses) ! Merci de me faire signe, que je sache combien de personnes seront présentes...

Et dernière petite chose, et non des moindres : bonne et heureuse année 2013 !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Jan - 15:39 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2012
Messages: 111

MessagePosté le: Lun 11 Mar - 16:19 (2013)    Sujet du message: Suite : l'édition en questions Répondre en citant

Le compte-rendu de la séance du 25 janvier 2013 :


L'édition
Compte-rendu de la soirée du 25 janvier 2013
En compagnie de Sophie Goasguen


1ère étape : CORRIGER


La première chose à faire, lorsque l'on pense soumettre son manuscrit/tapuscrit à un éditeur, est de CORRIGER. Ne pas corriger le manuscrit est un manque de respect vis à vis de l'éditeur et donne une mauvaise image de l'écrivain. Pour vous aider dans la correction, vous aurez besoin de « bêta-lecteurs » sérieux dans la lecture, qui se posent les bonnes questions afin d'épurer au maximum le texte.


Pour vous aider dans la correction et la réécriture, quelques logiciels en vente seront d'une efficacité redoutable pour épurer (longues phrases, répétitions,etc.). Ils coûtent entre 60 et 100 euros.
  • ANTIDOTE
  • PROLEXIS
  • CORDIAL (+ cher, + pro, + compliqué).

Pensez aussi à faire une belle mise en page standard :
  • 2.5 cm
  • N° page
  • Titre + nom en en-tête
  • Font Times New Roman 12
  • Interligne 1,5
2ème étape : CHERCHER UN EDITEUR


Il existe de nombreux éditeurs. Certains sont spécialisés. Il faut donc penser à bien choisir son éditeur et se renseigner sur son catalogue (ses publications, ses collections). En effet, plus on connaît un éditeur, mieux on peut le toucher dans notre lettre de motivation. On montre de la sorte qu'on s'intéresse vraiment à sa maison d'édition.


Comment chercher un éditeur ?
  • Il existe des annuaires de maisons d'édition.
  • On peut également, par le biais du net, trouver des maisons d'édition et fouiller sur leur site pour bien les cerner.
  • Association Calcre : de bons conseils, mais aussi un annuaire (AUDACE)
  • L'oie plate : loieplate.com

Prenez garde aussi aux soumissions. Parfois, les éditeurs sont en overdose, il ferment leurs soumissions. Ce qui veut dire que ce n'est absolument pas la peine de leur soumettre le vôtre, il sera directement refusé. Pour savoir ce qu'il en est de votre éditeur, allez donc faire un tour sur leur site, ou téléphonez-leur. Les éditeurs ne sont pas contre les renseignements. On peut leur envoyer un mail ou leur téléphoner.


3ème étape : ENVOI DU MANUSCRIT


Bon à savoir, ce sont généralement les assistants d'édition qui reçoivent les manuscrits.


Pour envoyer un manuscrit, il faut :
  • Le manuscrit
  • Une lettre d'accompagnement
  • En P.S. : les pièces jointes

Exemple d'une lettre d'accompagnement, tiré du livre de Tracy Dils « J'écris pour la jeunesse », éd. Écrire aujourd'hui :
1§ * Titre + qu'est-ce que le livre.
  • Mentionner si on connait la maison d'édition et/ou rencontre de l'éditeur dans un salon, car Attention ! Le piston marche beaucoup dans le monde de l'édition.
  • Le public visé

2§ * Résumé en 4/5 lignes – les thématiques
3§ * Se présenter : ce qui nous a amené à l'écriture, si on a déjà été édité, nos participations à des ateliers d'écriture, etc. Tout mettre !
4§ * Formule de politesse


A bannir : des phrases du type « nos proches ont aimé le livre », car l'éditeur sait très bien se faire une opinion tout seul !


On a le droit de demander à ce que le manuscrit soit retourné, mais il faut alors y mettre une enveloppe déjà affranchie. Sinon, le manuscrit, en général, va au pilon.


Le SYNOPSYS


Dans les pièces jointes, ce qui va être très important, c'est le synopsis


Le synopsis est très difficile à rédiger. Il doit tenir sur 1 ou 2 pages. Il s'agit d'un gros résumé. C'est devenu OBLIGATOIRE, car il permet de savoir de quoi va parler le manuscrit. Le style doit y être formel : écrit à la 3ème personne, des phrases courtes, pas de détails ni de dialogues, seulement les évènements.


Comment rédiger un synopsis ?


Profiter de relier pour résumer chaque chapitre. Ensuite, il faut tout reprendre et réécrire pour tenir sur 1 page (au mieux) ou 2 pages (au maximum).
Dans le synopsis, c'est le héros qui compte. On n'y met pas les personnages secondaires. L'important est l'intrigue et l'action. Le synopsis doit en donner une idée claire et précise. Ainsi que du dénouement.
Que de l'action !


Le MANUSCRIT


Les premières pages doivent être impeccables à tout point de vue : style, corrections etc. Car c'est dès les premières pages que l'éditeur (et le lecteur) se fait une idée. Ces premières pages doivent donner envie d'aller voir après.


L'assistante d'édition reçoit le manuscrit, lit la lettre de motivation, le synopsis et les 4 premières pages ou le 1er chapitre, avant de décider de le donner ou non au comité de lecture.


4ème étape PROTECTION


Comment protège-t-on un manuscrit ? Déjà, il est bon de savoir qu'un éditeur ne prendra pas le risque de « piquer » une idée. Mais attention ! Si vous mettez votre manuscrit online, sur votre blog par exemple, tout le monde peut piquer les idées. Avant de le mettre en ligne, il faut à tout prix se protéger, car même les idées et les intrigues sont protégeables.


Quelles sont les formules proposées ?


  • La + économique est de s'envoyer par courrier le manuscrit. L'enveloppe doit rester fermée, le cachet de la poste faisant foi.
  • Le déposer chez un notaire
  • Il existe deux organismes spécialisés dans la protection des manuscrits :
    • SACD : Protection pour 5 ans =
        • Format papier : 46 euros
        • via leur site internet : « lis dépôt » : 20 euros
    • SGDL : protection pour 5 ans = 45 euros.

=> Au bout de 5 ans, il y a proposition de renouvellement. Si le renouvellement ne se fait pas, le fichier est détruit.


Bon à savoir : une fois édité, il n'y a plus besoin de protection car le contrat protège. On cède ses droits à l'édition.


Que faire en cas de plagiat ? Surtout, ne pas hésiter : aller voir un avocat !




5ème étape LE COMITE DE LECTURE


Le comité de lecture varie d'une maison d'édition à l'autre. Il peut être :
  • Interne : c'est le personnel (essentiellement l'assistant(e) d'édition, des auteurs, etc.)
  • Externe : ce qui est le cas des petites maisons d'édition qui font appel à des lecteurs. Qui sont ces lecteurs ? Le tout venant. Il suffit de s'inscrire et être capable de prendre du recul.

A quelles questions un comité de lecture doit-il pouvoir répondre ?
  • Est-ce que le livre peut faire parler de lui ? A-t-il une originalité ?
  • Peut-on apprendre quelque chose ? Peut-il marquer les gens ?
  • Les personnages subissent-ils une évolution ? Leur personnalité est-elle attachante ?
  • Le public visé correspond-il à celui décrit par l'auteur ?
  • Le manuscrit rentre-t-il dans la ligne éditoriale ?
  • Y a-t-il beaucoup de corrections à faire ? (Car les corrections, c'est du temps, et de l'argent !)

Généralement, il s'agit d'un QCM auquel on rajoute un résumé du livre et ce qu'en retiennent les lecteurs.


Souvent, il y a 2 étapes :
  • une première lecture => on ne garde que les meilleurs manuscrits proposés.
  • Une seconde lecture = > on épure pour ne garder que deux ou trois livres en fonction du budget et du planning.

La sélection est très difficile. En ce qui concerne les grandes maisons d'édition, il ne faut même pas y penser, à moins d'être pistonné. Plutôt miser sur les petites maisons d'édition. Il y en a beaucoup et elles sont plus conviviales.


Les comités de lecture sont une bonne étape à franchir. Il ne faut surtout pas se décourager si on reçoit des lettres de refus. Au contraire, il faut relancer tous les ans, car parfois, il s'agit juste du motif que le manuscrit ne correspond pas à la mode...


6ème étape LES CONTRATS


Il existe différents types de contrats. Autant qu'il y a de maisons d'édition !
  • La voie royale : édition à compte d'éditeur. Les droits d'auteur sont cédés, l'éditeur fait tout, la rémunération se fait en droit d'auteur à raison de +/- 5%. Au minimum une fois par an, l'éditeur fait le bilan des ventes. S'il ne le fait pas, on peut l'emmener en justice. Attention, il faut penser à déclarer ses revenus et cotiser à l'AGESSA.
  • Les contrats à compte d'auteur : A BANNIR ! C'est une arnaque. Ça peut revenir à 2000 euros. Car il s'agit plus d'une prestation de services que d'une réelle maison d'édition. Il n'y a pas de comité de lecture et surtout aucun crédit de la part des libraires.
  • L'auto-édition : 500 exemplaires revient à + 2000 euros.
    • Ne pas oublier le NUMERIQUE, avec les e-books. Certains peuvent gagner jusqu'à 2000 euros !

Comment s'y prendre pour l'auto-édition ?
  • Rédaction
  • Mise en page
  • Relecture + correction
  • Couverture
  • Choisir une plate-forme (Amazon, Kobo, Chapitre.com, etc.)
  • Marketing : faire de la pub ! Comment ?
    • Blog
    • Forum
    • Facebook (pour se faire connaître)
    • Il faut rebondir sur le numérique et les réseaux sociaux.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:59 (2017)    Sujet du message: Suite : l'édition en questions

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LNB Index du Forum -> Ecrire -> Autour de l'écriture
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com